Plastie Mammaire

Plastie MammaireLa réduction mammaire est une opération chirurgicale pour réduire la taille d’un ou des deux seins. Plusieurs raisons peuvent pousser une personne à procéder à cette opération, mais au final, c’est l’insatisfaction qui motive chaque patient.

L’opération peut avoir des complications et des effets secondaires, mais les plus fréquents sont les suivants : des infections, des saignements et des ecchymoses, la perte de la sensibilité du sein opéré, l’incapacité à allaiter, l’asymétrie du sein et bien d’autres encore.

Les préparations de la procédure

Tout d’abord, le médecin procède à une inspection physique et à l’examen du sein. Ensuite, il fait faire des analyses de sang à son patient et le réfère pour la mammographie. Il conclut ensuite en prenant une photo de l’état actuel de la poitrine.

Le patient aura ensuite besoin de quelques jours pour organiser son voyage à l’hôpital ainsi que son voyage de retour après l’intervention. Il ne doit plus consommer un certain nombre de médicaments qui lui sera communiqué. La prise de douche avant l’intervention ainsi que la consommation d’un repas léger la veille de l’opération est autorisée.

L’intervention

L’étape de l’anesthésie est obligatoire avant chaque opération. La patiente peut choisir entre l’anesthésie générale ou l’anesthésie locale.

Une fois que l’anesthésie agit, le chirurgien commence par une incision autour du mamelon et de l’aréole pour la suppression de la chaire, de la peau et de la graisse inutile avant de faire les points de suture.

Il peut également se servir de la liposuccion pour retirer les excès de graisse. La quantité de cicatrices dépend de l’écart de déplacement fait entre l’aréole et le mamelon. Il se peut que le médecin ait besoin de placer un tube flexible sur le sein opéré pour drainer le liquide. La convalescence peut durer plusieurs jours, mais cela dépend du métabolisme de chacun.