MAMELON INVAGINE – DES-INVAGINATION DU MAMELON

Mamelon invaginé, téton rentrant : il est possible de ressortir les tétons (mamelon invaginé) grâce à la chirurgie esthétique.

Il est possible de ressortir les mamelons invaginés. L’invagination du mamelon est une pathologie fréquente chez la femme, il s’agit en fait de la présence de canaux galactophoriques (canaux amenant le lait à la surface) qui sont trop courts et qui donc tire le mamelon vers l’intérieur.
Cette pathologie assez fréquente peut varier aussi dans le temps. chirurgie Mammaire en Tunisie

Là souvent, les patientes consultent pour des raisons soit esthétique soit fonctionnelles en vue d’un allaitement. D’un point de vue esthétique, il est vrai qu’un sein sans téton est assez disgracieux. En consultation, il faudra faire la part entre les tétons absents (agénésie) et les tétons invaginés, en effet dans le cas des tétons absents, ils ne peuvent pas ressortir puisqu’ils n’existent pas, en revanche dans le cas des tétons invaginés, il sera possible de le faire ressortir et de la faire stabiliser dans cette position. Le principe de l’opération est une section des canaux et une suture permettant au mamelon de ne plus se rétracter.

A ce titre, il faut signaler qu’en principe après cette chirurgie, il n’est plus possible d’allaiter puisque les canaux galactophoriques sont coupés. Il est aussi intéressant de signaler que l’allaitement est souvent possible avec des mamelons invaginés grâce à une petite procédure manuelle mais l’allaitement est souvent source dans ce cadre d’irritations voire d’infections de la zone par macération.

La technique réalisée est assez simple, elle est réalisée sous anesthésie locale et donne de bons résultats dans la plupart des cas, à condition d’avoir posé une bonne indication chirurgicale et de ne pas opérer les patients qui ont une agénésie du mamelon puisque nous ne pouvons pas le récréer.

Les risques de cette intervention sont faibles, diminution de la sensibilité du téton parfois croûte ou nécrose (plutôt chez les patientes fumeuses) le saignement est rare, l’infection aussi. Le résultat est souvent stable dans le temps mais si un phénomène cicatriciel de réaction apparait, la pathologie peut revenir.